Orphée, un ara or et bleu et arrivé le 5 décembre 2009, elle avait 4 mois, elle est décédée le 19 avril 2010 à 8 mois, suite à un accident en avalant une demi noix, et on a découvert qu'elle avait la PDD et ce depuis son plus jeune âge. Orphée a donc contaminé notre cacatoès Aloha qui, elle, a ensuite contaminé Aladin un jeune ara et Kiwi notre gris du gabon. Nous avions pourtant pris toute les précautions nécessaires , isolement de Aloha mais le fait qu'elle éternuait a propagé le virus partout.

Voir le sujet suivant

http://www.omadaniellegrisdugabon.com/orpheeetsamesaventure.html

Mon impatience m'a couté très cher, car au départ  j'avais réservé mon oiseau chez Mr Crochon, un éleveur exceptionnel et faute de petits cette année là, j'ai été mise en contact par une personne intermédiaire sur un éleveur à Haguenau, en Alsace. Lorsque nous avons appris que Orphée avait la PDD, la personne intermédiaire m'a harcelé pendant plusieurs semaines par mail, par téléphone en m'interdisant de parler ou de dire le nom de PDD ou quoi ce soit faute de quoi elle me ferait retirer mon autorisation de détention. Malheureusement sans autopsie pour prouver qu'il y a eu PDD  je ne pouvais rien faire. Seul un document et des radios de Orphée en ma possession précisent une suspicion de PDD. Nous avons eu des doutes sur cet éleveur qui nous interdisait de prendre des photos lors de la première visite chez lui,  de citer son nom et de ne pas ébruiter qu'il vendait des oiseaux, aveuglé par la joie et l'arrivée d'Orphée, complètement naïfs, nous nous sommes laisser prendre au jeux. D'ailleur les papiers de Orphée ne sont pas au nom de cet éleveur mais d'un autre. Facile de faire porter le chapeau aux autres. La photo ou vous voyez Orphée sur la cage, il nous avait demander de la supprimer mais on ne l'a pas fait.

La cage ou Orphée a séjournée dans l'attente que l'on aille la chercher

      Vous pouvez constater l'hygiène de cette cage,

 elle est bien trop petite pour un ara

_____________________________________

La proventriculite virale des psittacidés
          (Proventricular dilatation disease)            

La PDD

Proventriculite

Au départ, cette maladie ne concernait que les Aras. Aujourd'hui, elle s'étend non seulement aux psittacidés mais aussi à d'autres espèces comme les passereaux.
C'est un virus qui attaque le système neurovégétatif  digestif (tractus gastro-intestinal). Il n'existe pas encore de traitement.

Les symptômes

Le proventricule qui est une partie de l'estomac secrétant l'acide gastrique se dilate. Cela a pour conséquence une mauvaise assimilation alimentaire ce qui aboutit à une anorexie extrême se terminant par la mort de l'oiseau

L'incubation de cette maladie est irrégulière : quelques semaines à plusieurs années.
A l'apparition des symptômes, l'oiseau est condamné.
La maladie se propage par des oiseaux porteurs sains ne présentant pas forcément de symptômes. Le virus est expulsé par les fientes. La résistance du virus à l'extérieur du corps de l'oiseau étant relativement faible, les oiseaux de volières encourent moins de dangers. On a remarqué aussi que les Amazones étaient moins touchés que les autres psittacidés

Par précaution nous avons fait tester Kiwi et Aloha contre la dilatation du proventricule le 6 juillet 2010. Le 19 juillet 2010 les résultats sont arrivés, Kiwi était négative mais malheureusement Aloha positive non déclarée.

 

Pour éviter de déclencher la maladie, j'avais diverses précautions à prendre
 

1) faire très attention afin qu'il n'arrive aucun accident à Aloha.
2) Etre très vigilant quand à l'hygiène et faire en sorte de se laver les mains à chaque nettoyage des cages ou après avoir ramassé les fientes.

3) Les oiseaux ne doivent pas avoir de contact avec les fientes.

Traitement et nourriture à suivre pour Aloha   

Uniquement des extrudés,  fruits et légumes et veiller à ce qu'ils soient minutieusement lavés.
Supprimer tous ce qui est graines car apparemment il y aurait un risque que cela germe dans les intestins ou encore des microbes qui peuvent être déclencheur de la maladie.

Si toutes ces consignes étaient bien respectées,  il n'y avait aucun risque et le vétérinaire que nous avions à l'époque nous avait assuré que Aloha  pourrait vivre normalement et très longtemps

Quand à reprendre un ara, voilà sa réponse.
Il n'y avait aucun problème à ce que je me lance dans une nouvelle aventure,
à condition de suivre à la lettre toutes ces précautions et de respecter scrupuleusement la nouvelle organisation, de préférence bien isoler Aloha, ce que nous avons fait. Aloha ne semblait pas être perturbé par cette nouvelle organisation, puisqu'elle avait le privilège lors de ses sorties que l'on s'occupe d'elle et rien qu'elle chose qu'elle a très vite assimilé et apprécié.
J'avais donc validé officiellement ma réservation pour un bébé ara le 21 juillet 2010 cette fois chez Mr Crochon et je reprenais confiance. (j'aurais mieux fais de m'abstenir) j'ai mis la vie d'un oiseau en danger.

 

La PDD étant encore trop peu connu, découvert dans les années 1970, beaucoup de vétérinaires ne connaissent pas bien cette maladie et très peu de spécialistes dans ce domaine.